21 perroquets saisis par la SPA de l’Estrie

« mettez-moi en prison s’il le faut, mais libérez mes petits puisque pour l’instant ce sont eux qui sont détenus. » La perquisition des 21 perroquets faite par la SPA de l’Estrie en décembre dernier a fait couler beaucoup d’encre alors que l’organisation déplorait des frais de 30 000 $ engendrés par la mise sous tutelle des oiseaux lors de la dernière audience judiciaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *